Laura F

Facebooktwitter

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Laura, je suis réunionnaise et j’ai rejoint le Cippil en 2015.

Comment as-tu découvert l’improvisation théâtrale ?

J’ai découvert l’improvisation en 1ère année à la Fac en 2009 à la Réunion, en suivant des copains à leur entraînement. J’étais partie regarder, j’ai finalement participé à l’entraînement de la LIR (Ligue d’Improvisation Réunionnaise) et j’ai continué.

Qu’aimes-tu dans le théâtre d’improvisation ?

J’aime l’esprit d’équipe pendant les matchs. J’aime la liberté qu’offre le théâtre d’improvisation et le nombre incalculable de possibilités que cela m’offre.

 

Aimes-tu monter sur scène ? Pourquoi ?

J’aime monter sur scène parce que j’aime partager des choses avec les autres. J’aime également cette possibilité de lâcher prise et de me laisser aller.

Racontes-nous une improvisation que tu as joué et qui t’a marquée

C’était avec mon équipe « Les Fac’teurs » à la Réunion. C’était pendant la période des élections municipales. Nous étions en comparé et le thème était : « C’est moi le chef ». Nous étions tous les 6 sur scène, chacun d’entre nous incarnant un des organes du corps humain. Nous débattions pour prouver que nous étions l’organe le plus important du corps et donc le chef. Il y avait le cœur, les poumons, le cerveau, les yeux, la bouche et le colon. A la fin de l’improvisation nous avons fini par nous rendre compte que nous étions tous importants et que le mieux serait de fonctionner tous ensemble. Nous nous sommes donc rapprochés sur scène et collés les uns aux autres, jusqu’à ce que 2 secondes avant que l’arbitre ne siffle la fin de l’improvisation le cerveau déclare « m’enfin c’est quand même moi le chef ! » et que tout reparte en cacahuète.

C’est l’une des impros qui m’a le plus marquée car nous avions réussi à 6 à construire quelque chose de beau.

Laura F

Quand tu rencontres quelqu’un et que tu lui dis que tu fais de l’impro, comment lui expliques-tu la discipline ?

Je lui raconte le fonctionnement des matchs, avec les différentes catégories, les fautes. Je lui parle des entrainements où on travaille les caucus, l’écoute. Et je l’invite surtout à venir voir par lui même ! Parce que l’impro cela ne se raconte pas, cela se vit !

Ce qui te plaît le moins en impro ? Le plus ?

Ce qui me plaît le moins, rien de particulier à part peut-être le fait de devoir se mettre à nu parfois.

Ce qui me plaît le plus, c’est justement de devoir se mettre à nu et de lutter avec soit même pour progresser.

Qu’est-ce que t’apporte l’improvisation au quotidien ?

De l’apaisement, de l’ouverture, de l’épanouissement et de la confiance en moi.

Un dernier mot ?

Laura F

 

 

 

Mot ?!

Facebooktwitter

One thought on “Laura F

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.