Le Cippil recrute pour la saison 2017/2018

Facebooktwitter

Parce qu’on ne peut pas faire de théâtre sans joueur, et parce qu’on ne peut pas faire de spectacle sans public, nous recrutons des personnes de 17 à pas d’âge fixé pour la saison 2017/2018.

Pour nous rejoindre, il n’y a rien de plus simple 🙂

Débutant

Si vous êtes débutant, nous vous attendons ce mercredi 13 septembre à 20h30 à la maison de quartier AUDIBERTI à Palaiseau.

Nous vous proposons de tester 3 cours pour seulement 10€. Et si l’activité vous plaît et que vous décidez de rester avec nous (ce qui est souvent le cas), on ne vous demandera que 50€ de plus !

Une Fiche d’adhésion est disponible. Vous pouvez l’imprimer avant de venir ou la remplir sur place.

Nous vous accueillons jusqu’au 25 octobre après cela, il sera trop tard pour tester, les cours seront trop avancés et l’ambiance bien installée…

Confirmé

Si vous êtes confirmé (1 an d’impro et plus), nous vous attendons le vendredi 15 septembre à 20h30 à la maison de quartier GERARD PHILIPE au 9 rue de la sablière à Palaiseau.

C’est le même principe que pour les débutants : 3 cours d’essai à 10€ + 50€ si vous restez avec nous 🙂

Public

Si vous ne souhaitez pas « encore » nous rejoindre dans la troupe, vous pouvez faire partie de notre public adoré. Pour cela, il n’y a rien de plus facile !

Il vous suffit d’entrer les dates des spectacles du Cippil dans votre agenda et de nous rejoindre aux différents lieux indiqués dans notre programmation 2017/2018.

Pour finir

La saison va être très enrichissante pour tous, des nouveautés sont à prévoir, aussi nous vous donnons rendez-vous rapidement 🙂

 

Facebooktwitter

Le Cippil au forum des associations de Palaiseau

Facebooktwitter

L’édition 2017 du « Village des associations » se tiendra, place de la Victoire, place des Écoles et avenue de la République le Samedi 09 septembre.

Vous pourrez nous trouver sur la place de la Victoire à partir de 10h et jusqu’à 18h.

  • Vous ne connaissez pas l’improvisation théâtrale mais souhaitez la découvrir ?
  • Vous êtes timides et souhaitez vous lancer ?
  • Vous pensez ne pas y arriver ?
  • Vous ne voulez pas vous lancer mais souhaitez venir aux spectacles ?

Venez discuter avec nous, découvrir notre passion et notre programme pour l’année 2017/2018 !

Facebooktwitter

Laura G

Facebooktwitter

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Hey salut, moi c’est Laura Giaccordo (Laulau pour les intimes). Je joue avec le numéro 76 qui est le département dans lequel je suis née et avec le nom Benoit sur ma vareuse qui est mon nom de jeune fille. Comme vous l’aurez compris je suis normande et assez fière de l’être cela dit, j’y ai vécu de ma naissance à mes 21 ans. Je suis maman d’une petite Sydney et mariée à Romain qui est aussi au Cippil. Je n’ai qu’un credo dans la vie et ça se ressent beaucoup dans ma façon de vivre l’improvisation : Vis ta vie avec passion.

Comment as-tu découvert l’improvisation théâtrale ?

J’ai découvert l’improvisation théâtrale en 2007. A cette époque je faisais du théâtre classique avec mon meilleur ami Judicaël Vattier et il m’a proposé d’aller essayer le théâtre d’improvisation. Ma réponse a été simple et courte : NON ! Puis il a tellement insisté que nous avons soumis cette décision à un pierre, feuille, ciseau. Je vous écris ces lignes aujourd’hui car j’ai perdu face à lui. J’ai donc intégré la ligue de la FRIT (fédération régionale d’improvisation théâtrale) de Gonfreville l’Orcher. Cette ligue est située dans une ville frontalière du Havre. Et maintenant depuis 10 ans, l’improvisation théâtrale est une seconde nature.

Continue reading « Laura G »

Facebooktwitter

Le Steac’tival de Rouen

Facebooktwitter

Les Steac’Frit, l’équipe d’improvisation de Rouen, ont organisé un événement de grande envergure : un festival regroupant différents types de concepts. C’était le 19 et le 20 mai, mais comme on est gentil, on va vous faire partager nos sensations.

4 équipes étaient en jeu :
– les ImproCité de Lyon,
– l’asso Macedoine de Caen,
– les Steac’Frit de Rouen,
– le Cippil de Palaiseau

Chaque équipe était constituée de 4 joueurs. Nous nous sommes rencontrés quelques heures avant de monter sur scène ce qui nous a permis de sympathiser avant de jouer.

 

Continue reading « Le Steac’tival de Rouen »

Facebooktwitter

Improthécaire

Facebooktwitter

Et bien, voilà ; il fallait bien vous le dire, le Cippil termine sa saison. Et pour se faire, il n’y a rien de tel qu’un joli petit concept d’improvisation théâtrale. Cette année, nous vous proposons d’apporter vos livres.

Vous pouvez choisir n’importe quel style, le principal est qu’il ait une 4ème de couverture et que vous puissiez facilement l’identifier pour qu’on puisse vous le rendre à la fin de la soirée.

Avons nous besoin de vous en dire plus pour vous donner envie de venir ?

Tous (ou presque tous) les membres du Cippil seront réunis pour vous offrir un spectacle qui vous fera oublier votre quotidien pendant 2 belles heures (1h30 en réalité, mais comptez l’entracte).

Nous vous donnons rendez-vous le samedi 17 juin à 20h30 à la maison de quartier Gérard Philipe de Palaiseau. Venez comme vous êtes mais n’oubliez pas votre sourire 😉

Facebooktwitter

Brian

Facebooktwitter

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Brian, 20 ans, étudiant à plein temps, et improvisateur depuis 2 ans. Le mot d’ordre ? Toujours avec le sourire !


Comment as-tu découvert l’improvisation théâtrale ?   

Un peu par hasard : je connaissais quelqu’un dans mon entourage qui en faisait, j’avais envie de faire une activité… Pouf, me voilà rentré au Cippil !


Qu’aimes-tu dans le théâtre d’improvisation ?

Tout simplement, improviser. Développer ses idées sur le tas, arrêter de trop réfléchir, ça détruit cette barrière qui nous bloque dans la vie de tous les jours ! Continue reading « Brian »

Facebooktwitter

Invitation des ImproThéo : les 30h de l’impro

Facebooktwitter

Si un jour, il vous arrivait d’être un joueur sur scène pour un match de 2h, vous seriez épuisé, peut-être sans voix, avec parfois des bleus (le théâtre d’improvisation est une activité à risque. Il faut pouvoir jouer tous les métiers).

Maintenant imaginez-vous non pas sur un match de 2h mais sur plusieurs matchs pendant 30h… L’idée est la même, mais le ressenti est 100 fois plus fort !

Les 30h de l’impro qu’est-ce donc ?

Les 30 heures de l’impro, à Beauvais ont été l’un des plus longs concept vécu par le Cippil. 8 équipes étaient invitées :

8 équipes de talents, qui se sont retrouvées à toutes heures de la journée, de la soirée, de la nuit et de la matinée (du lendemain !). Les premiers matchs ont commencés à 20h le vendredi soir. Il n’y a pas de superflu : une présentation du nom des 2 équipes, un arbitre, un Maître de Cérémonie (MC), un (DJ) et c’est parti pour un match d’une heure ! Toutes les équipes sont excitées, prêtes à en découdre pour les 30h d’impro non stop !

Continue reading « Invitation des ImproThéo : les 30h de l’impro »

Facebooktwitter

Sabrina

Facebooktwitter

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Bonjour,

Je m’appelle Sabrina. J’ai 31 ans, un mari et une petite fille adorable. Je suis chargée de scolarité à l’institut Villebon Georges Charpak. Accessoirement, il m’arrive de créer des sites web (comme celui du Cippil ou Zekitchounette). C’est un hobbies.

Je fais aussi du crossfit (je vous laisse regarder sur google pour en savoir plus) 2 à 3 fois par semaine, et de la capoeira.

Comment as-tu découvert l’improvisation théâtrale ?

Mon mari m’a amené voir un match de théâtre d’improvisation la première fois à Toulouse. J’ai bien aimé le concept et le spectacle mais n’envisageais absolument pas d’en faire.

Je manquais cruellement de confiance en moi et mon mari me poussait à en faire. Je refusais à chaque fois en prétextant le prix un peu trop élevé. C’est en nous installant à Palaiseau que nous avons découvert l’annonce du Cippil qui défiait toute concurrence. J’y suis allée bon grès mal grès et j’ai adoré. J’ai bien aimé les jeux d’échauffement, l’ambiance, et d’autres petits trucs que seuls les joueurs d’improvisation peuvent connaître (il faut en faire pour savoir;))

Qu’aimes-tu dans le théâtre d’improvisation ?

C’est sortir des sentiers battus, même si ce n’est pas toujours facile. J’ai un jeu assez classique, mais quand j’arrive à déconnecter mon cerveau, je peux faire de bons personnages, et de belles improvisations. J’aime aussi l’ambiance de groupe où tout le monde se respecte et vient avec son univers. Il n’y a pas de moqueries, jamais. Tout le monde vient comme il est, on accepte !

Continue reading « Sabrina »

Facebooktwitter

Rencontre entre la Frit et le Cippil

Facebooktwitter

C’était samedi dernier, le Havre avait rejoint Palaiseau pour une soirée plus qu’endiablée. Tout y est passé : des cris, des rires, des larmes, des amours, des séparations, des pyramides. Bref, un match épique basé sur l’écoute et l’amitié. Le Cippil en ressort grandit et gardera de belles images en tête.

Si vous n’étiez pas présent ce soir là, voici un petit récapitulatif qui devrait suffire à vous faire venir l’année prochaine pour voir un match ou le 17 juin pour retrouver le Cippil dans tous ses états. Parce que oui, c’était hélas, le dernier match de l’année (scolaire).

Avant toute chose et avant tout match, il est important de découvrir en coulisse l’équipe avec laquelle on va jouer. Pour cela, il n’y a rien de mieux qu’un petit échauffement.

Continue reading « Rencontre entre la Frit et le Cippil »

Facebooktwitter

Rodolphe

Facebooktwitter

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

40 ans, marié et 3 enfants, je suis le doyen de l’équipe, et comme je commence à me dégarnir, j’aime bien porter un chapeau … A part ça, je suis adepte du bricolage, du jardinage et des jeux de mots en tout genres, amateur de Blues-Rock et modeste guitariste.

Comment as-tu découvert l’improvisation théâtrale ?

Lorsque j’étais étudiant à Besançon, la ligue locale faisait régulièrement des matches et spectacles d’impro, et j’ai fini par les rejoindre l’année suivante, pour mon plus grand plaisir.

Qu’aimes-tu dans le théâtre d’improvisation ?

La Liberté. C’est magique de pouvoir (presque) tout faire, tout dire, tout imaginer, et d’être tour à tour un bébé ou une petite vieille, une chaussette dans un tambour de machine à laver ou un cactus dans un western …

 

Continue reading « Rodolphe »

Facebooktwitter