Gaël

Facebooktwitter

Peux tu te présenter en quelques mots ?

Gaël, 36 ans. Dynamique, rieur, généreux et surtout casse-cou malhabile.

Comment as-tu découvert l’improvisation théâtrale ?

Ami des protagonistes du Cippil, l’improvisation a attisé ma curiosité.

Qu’aimes-tu dans le théâtre d’improvisation ?

C’est une véritable bouffée d’air et de détente.

Aimes-tu monter sur scène ? Pourquoi ?

Il y a toujours un mélange d’appréhension et d’excitation avant la scène mais comme pour une bonne séance de sport, on ressent un vrai plaisir après coup.

Racontes-nous une improvisation que tu as joué et qui t’a marqué

Lorsque j’ai joué le rôle d’un dentiste arracheur de dents pour dragon.

Quand tu rencontres quelqu’un et que tu lui dis que tu fais de l’impro, comment lui expliques-tu la discipline ?

L’impro est un défouloir et permet de s’extérioriser.

Ce qui te plaît le moins en impro ? Le plus ?

Le moins est le manque de temps que je peux accorder au Cippil mais le gros plus est une troupe chaleureuse avec laquelle ont prend plaisir à jouer et partager.

Qu’est-ce que t’apporte l’improvisation au quotidien ?

Le poids du stress au travail en moins, un vrai relâchement.

Un dernier mot ?

Voilà une activité pour tous, qui développe nos sens, révèle nos sentiments cachés et comble nos désirs les plus fous…reste encore à l’improviser !!!

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.