Rencontre entre la Frit et le Cippil

Facebooktwitter

C’était samedi dernier, le Havre avait rejoint Palaiseau pour une soirée plus qu’endiablée. Tout y est passé : des cris, des rires, des larmes, des amours, des séparations, des pyramides. Bref, un match épique basé sur l’écoute et l’amitié. Le Cippil en ressort grandit et gardera de belles images en tête.

Si vous n’étiez pas présent ce soir là, voici un petit récapitulatif qui devrait suffire à vous faire venir l’année prochaine pour voir un match ou le 17 juin pour retrouver le Cippil dans tous ses états. Parce que oui, c’était hélas, le dernier match de l’année (scolaire).

Avant toute chose et avant tout match, il est important de découvrir en coulisse l’équipe avec laquelle on va jouer. Pour cela, il n’y a rien de mieux qu’un petit échauffement.

Puis, vient le moment où l’on se dit des mots doux pour se donner du courage.

Et puis comme on s’aime bien, on recommence juste avant d’entrer sur scène !

Les hymnes sont lancées par l’équipe invitée (qui souffrent avec ses masques à gaz).

Puis vient le tour du Cippil qui n’a pas hésité à donner de la voix.

Le match est lancé par l’arbitre qui dégaine ses thèmes, son sifflet et son gazou à la moindre faute. Le tout sous le regard amusé du public qui ne perd pas une miette du spectacle qui se déroule sous ses yeux.

Viennent ensuite les histoires rocambolesques qui s’enchaînent mais ne se ressemblent pas…

Et forcément le désaccord du public présent dans la salle lorsque l’arbitre siffle une faute. Les chaussettes sont lancées, le match s’arrête le temps de reprendre contenance.

Le match est passé vite, trop vite, les étoiles sont distribuées, les équipes saluent, le public sort, le Cippil et la Frit en profitent pour réaliser une photo souvenir.

Ce match était le dernier de l’année (scolaire je me répète) mais par le dernier spectacle du Cippil.

Vous trouverez toutes les photos du spectacle sur notre page facebook !

Nous vous donnons rendez-vous le 17 juin en compagnie des petits nouveaux du Cippil qui feront leurs premiers pas sur scène.

 

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.