Romain

Facebooktwitter

Peux tu te présenter en quelques mots ?

Je suis Romain et je joue sous le nom RG

Comment as-tu découvert l’improvisation théâtrale ?

Mon histoire avec l’improvisation est une histoire de vie !

J’ai découvert cette discipline lors d’un match organisé par la FRIT de Gonfreville Lorcher. Ma femme faisait à l’époque partie de cette belle équipe. J’ai trouvé ça très intéressant, je me suis d’abord intéressé à ce que l’impro pouvait apporter à la Maison de Quartier Gérard Philipe que je dirigeai à l’époque. J’ai alors décidé de créer un club d’impro avec l’objectif d’accompagner des palaisiens dans la création d’une association en m’associant à Laura (ma femme) pour assurer l’animation des ateliers. Présent sur le temps des cours j’ai fini par me lancer et je n’ai jamais regretté !!

Qu’aimes-tu dans le théâtre d’improvisation ?

L’impro s’appuie sur des valeurs fondamentales comme le respect de l’autre, l’acceptation, la confiance. C’est un formidable espace de lâcher-prise, de dépassement de soi et surtout c’est une nouvelle histoire de vie qui se crée à chaque rencontre avec une nouvelle équipe.

 

Aimes-tu monter sur scène ? Pourquoi ?

J’adooore monter sur scène, le public et l’ambiance qu’ils dégagent est un véritable tremplin qui me donne envie à chaque représentation de donner toute mon énergie et de créer de belles histoires avec les jouteurs que nous rencontrons.

Raconte-nous une improvisation que tu as joué et qui t’a marqué

J’en ai deux principales et j’ai vécu ces deux moments alors que je jouais pour le public de la FRIT.

Je vous raconterai la première pour laquelle je ne me souviens plus de l’histoire… Ce qui est souvent mon cas d’ailleurs ! C’était mon premier match, invité dans une équipe pirate pour un tournoi, je n’osai pas monter sur la patinoire devant ces 300 spectateurs face à ces joueurs expérimentés. Lors d’un caucus, l’équipe m’a dit « celle-là elle est pour toi », j’ai alors été nourris de tous pour me lancer puis dans le jeu en respectant mon idée, mes équipiers et l’équipe avec laquelle on jouait ont accompagné l’histoire et m’ont portés jusqu’au coup de sifflet. Depuis cette date, je me dis que si je peux faire vivre ça à un joueur, je serai vraiment un improvisateur !!

Quand tu rencontres quelqu’un et que tu lui dis que tu fais de l’impro, comment lui expliques-tu la discipline ?

Ça ne se raconte pas, ça se vit ! Viens voir un spectacle !

Ça n’a pas l’air facile ! Viens faire un cours d’essai, tu verras tu peux le faire !

L’impro est une discipline, c’est comme lorsque tu pratiques un sport ou un instrument de musique. Les cours t’apportent les outils dont tu as besoin pour apprendre à construire des histoires, la pratique t’apporte la justesse ! Mais le primordiale ce sont les délires que tu vas vivre, les rencontres que tu vas faire !

Ce qui te plaît le – en impro ? Le + ?

C’est un ensemble, j’aime jouer de belles histoires comme faire rire pour le plaisir de faire rire ! L’impro est une histoire humaine, on ne peux pas toujours créer une relation entre les personnages ou entre joueurs sur la patinoire. Je pense que pour le public c’est moins agréable à voir, mais l’impro est une histoire humaine !

Qu’est-ce que t’apporte l’improvisation au quotidien ?

La spontanéité

Un dernier mot ?

C’est risqué …

Facebooktwitter

3 thoughts on “Romain

  1. Heu… Je crois que je le connais ce Romain… Me semble l’avoir déjà vu quelque part… Ou alors.. Il lui ressemble vraiment alors !!! 😛

    Jolis propos… 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.