Le Steac’tival de Rouen

Facebooktwitter

Les Steac’Frit, l’équipe d’improvisation de Rouen, ont organisé un événement de grande envergure : un festival regroupant différents types de concepts. C’était le 19 et le 20 mai, mais comme on est gentil, on va vous faire partager nos sensations.

4 équipes étaient en jeu :
– les ImproCité de Lyon,
– l’asso Macedoine de Caen,
– les Steac’Frit de Rouen,
– le Cippil de Palaiseau

Chaque équipe était constituée de 4 joueurs. Nous nous sommes rencontrés quelques heures avant de monter sur scène ce qui nous a permis de sympathiser avant de jouer.

 

Le Steac Mix

Le principe est simple : 4 joueurs, 1 joueur de chaque équipe sur 4 équipes. Cela constitue donc 4 nouvelles équipes.

Brian : Entrer sur la patinoire avec des personnes que l’on connaît à peine, en voilà un superbe challenge !

Parfois pour un improvisateur, il faut un certain temps avant de pouvoir avoir confiance sur scène. Alors comment procéder pour faire confiance à sa toute nouvelle équipe ? C’est simple : on utilise le lâcher prise !
Les personnalités se mélangent, passent sur scène, jouent ensemble, se font confiance, et développent les histoires !

Un petit tour vers les coulisses avant d’en savoir un peu plus sur le festival…

Brian : Nous nous retrouvons dans un gîte pour un after. Cela nous permet de parler des impros du soir, de nous rencontrer (en parlant de soi), de raconter des anecdotes, et tout cela jusqu’à tard la nuit… Ou plutôt, tôt le matin ! Des premiers couchés vers 5h au plus courageux qui feront nuit blanche, voici une bonne première journée qui se termine !

Le lendemain, après un réveil difficile pour certain (voire très difficile pour d’autres), une visite de Rouen est organisée par les Steac’Frit. Le déjeuner se fait sur place, à côté de la salle de spectacle. L’humeur et les rires sont des petits riens qui vous font passer une bonne journée !

Brian ne pourra malheureusement pas jouer les autres concepts du festival pour cause de problèmes de santé. Il vous en dit plus en bas de cet article.

 

Le Steac’Dating, un concept inspiré du Harrod.

Venu de l’autre côté de l’océan, le Harrod permet d’improviser pendant plus d’une heure sur un même thème.
Trois équipes sont formées, chacune d’entre elles improvise une histoire de 20 minutes sur le thème commun à partir des petits cadeaux offerts par les autres équipes comme un test de grossesse ou une peluche de taureau.
De ces histoires au départ distinctes les unes des autres, devait naître une seule et même improvisation, mêlant les vies de chacun de nos personnages, créés pour l’occasion et sur le moment.

La rencontre entre des parents un peu perdus, en plein déni du sexe de leur enfant et d’une fillette un peu perchée à la limite de la psychose, a abouti à un BOUM extraordinaire !

Une enquête de police, qui commence par une mort suspecte. Une enquête de voisinage aurait pu mettre démasquer le responsable et l’accuser de tout, mais Pénélope, la vachette folle, par le biais de la petite Camille aura fait tourner la tête de tous les personnages avant de faire exploser l’immeuble.

Lolo : On m’avait promis un grand frisson, et j’ai eu du mal à redescendre de cette improvisation tant le challenge était incroyable à réaliser ! La rencontre de toutes les histoires, grâce à la merveilleuse écoute qui nous avons su mettre en place les uns avec les autres a abouti à un résultat qui était au delà de mes espérances au début de l’improvisation ! J’ai hâte de recommencer !

 

Le Steac’En Chaîne

Un concept où les improvisateurs sont metteurs en scène de leurs improvisations. Le but ? Improviser à partir d’un moment, d’un mot, d’un geste de l’improvisation en cours !

Voilà comment passer d’un cours de yoga, à un exorcisme en passant sur le radeau de la méduse !

Laulau : C’était tellement rapide que nos esprits n’avaient pas le temps de laisser place au doute, ce concept m’a fait devenir un esclave noir avec l’accent. MOI ! … UN ACCENT ! … ET EN PUBLIC DE SURCROÎT ! C’était fou ! Le dépassement de mes limites m’a impressionné moi-même.

Le Steac’Fighter

Au milieu du ring, 4 duos d’improvisateurs se sont affrontés.

Ce sont les fées LauLo, armées de leur pyjama licorne, qui sont allées défendre les couleurs du Cippil ! Elles auront été mises à terre par les gagnants de ce Catch : Les farmeurs (j’ai oublié la suite BANG BANG !!)

Laulau : Georges Brassens m’aura eu, mais je suis fière de moi sur cette impro chantée !!

Après une soirée bien chargée et un public très réactif, nous retournons au gîte pour profiter d’une dernière soirée, ensemble, à discuter, manger, boire (avec modération…), dans la joie et la bonne humeur, sur fond de guitare et des crépitements de la cheminée…

Témoignage de Brian

Lors de mon voyage au festival de Rouen, j’ai eu certains problèmes de santé qui m’ont empêchés de pouvoir jouer les différents concepts du samedi soir. J’ai du passer ma journée à me balader entre les différents hôpitaux de Rouen. Il est compliqué sur un lit d’hôpital, de ne pas fantasmer sur les impros que j’aurais pu jouer avec mon équipe. Cependant, l’un des premiers mots qui caractérise l’improvisation pour moi est celui-ci : « Entraide ». Il y a celui-là aussi : « Travail d’équipe ». Et durant ce festival, je n’ai jamais autant compris ces deux mots. Mon équipe a été très présente pour moi, et n’a pas hésité à me venir en aide. Je remercie donc Lolo, Laulau, ainsi que Romain pour leur présence. L’impro, c’est une grande famille soudée, qui n’abandonne personne. C’est ça l’IMPROVISATION ! (Enfin… ça et pleins d’autres trucs !)

Pour finir…

Le Cippil et particulièrement les 4 joueurs présents sur ce festival remercient les Steac’Frit, les ImproCité, et l’asso Macédoine pour ces moments de partage et de jeux presque irréels !

Il faut vivre ces moments en pleine conscience pour se sentir transporté hors de la réalité ! Ce festival laissera de bons souvenirs à chacun.

Article co-écrit par Brian L, Laura F, Laura G, Sabrina B

Facebooktwitter

One thought on “Le Steac’tival de Rouen

  1. Nous aussi on vous remercie d’être venus et d’avoir assuré sur scène !
    ça nous fait très plaisir de voir que cela vous a autant plu.

    à très bientôt sur les planches j’espère ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.